Thibaut EUDE, témoignage étudiant promotion 2010-2011

Le Mastère Spécialisé Maîtrise des Risques Industriels de Mines ParisTech est une formation de haut niveau spécialisée dans la maîtrise des risques industriels sur les trois aspects fondamentaux de l’approche globale, humain technique et organisationnel. Elle propose une formation pluridisciplinaire dans de nombreux domaines (réglementation, génie des procédés, psychologie, ergonomie, sciences du danger mais aussi technologie ou modélisation) suivant des orientations à la fois conceptuelles, méthodologiques et opérationnelles. Elle forme au métier de « risk manager ».

Un séminaire industriel est organisé à la fin de la partie académique où les élèves présentent devant une assemblée de professionnels les résultats de leur travaux sur un sujet donné ; un recueil des articles est publié. J’ai beaucoup aimé ce « module » qui a poussé la classe à donner le meilleur d’elle-même pour que cela soit une réussite appréciée par les professionnels qui avaient fait le déplacement.

Enfin, la mission professionnelle de 6 mois en entreprise, clé de voûte de cette formation, permet à l’élève de s’immerger pleinement dans le monde de l’entreprise s’il ne le connaît pas, ou, en ce qui me concerne, de travailler sur une problématique (piraterie maritime) qui me passionne et qui m’a permis d’élever mon expertise dans ce domaine mais surtout d’apporter des données pertinentes au président de la société (PME varoise spécialisée dans la défense) et donc de jouer un vrai rôle d’expert au sein d’une entreprise.

J’ai choisi de postuler à cette formation pour plusieurs raisons :

  • ·      Je souhaitais acquérir une formalisation de mes connaissances et savoir-faire acquis lors de mon expérience professionnelle précédente afin de la valoriser et qu’elle soit visible sur le marché du travail.
  • ·        Etant officier de la marine marchande de formation, j’ai été confronté très tôt aux enjeux de la sécurité et j’ai toujours souhaité pouvoir consolider et approfondir ma formation initiale à l’ENSM et élargir mon champ de compétences.
  • ·        Mes affinités intellectuelles étant très clairement portées sur les sciences, je souhaitais intégrer une école supérieure dont la vocation première est de former des ingénieurs et pas des commerciaux, ca a été un critère de choix fondamental : en effet, tout est une question de mentalité !

Je suis pleinement satisfait de la formation parce que :

  • ·        J’ai une grande curiosité scientifique et je dois dire que le mastère m’a apporté une complète satisfaction quant à la richesse et la diversité des matières enseignées et de la conception du mastère en lui-même (immersions, séminaire…).
  • ·        La proximité immédiate du CRC permet d’être mis « dans le bain » au sein d’un vivier de chercheurs et de spécialistes. Certains dispensent des cours au sein de ce mastère.
  • ·        La majorité des enseignements sont donnés par des professionnels aguerris dans leur domaine et la proximité entre les cours et le monde de l’entreprise est tangible : c’est une formation pragmatique. Ce Mastère Spécialisé forme à un métier, « risk manager », et propose en sortie de cursus des spécialistes du domaine, cela n’est pas juste pour obtenir un « papier en plus ! »qui jouerait sur la réputation de l’école ! Cela me paraît important de le signaler tant la jungle des MS est dense et qu’il ne fait pas de doute que certaines formations sur les risques sont bien en deçà des espérances fondées par les postulants !
  • ·        Enfin, et cela ne gâche rien, l’équipe pédagogique est agréable et proche de ses élèves, ils sont facilement accessibles et il ne faut pas hésiter à les rencontrer !

Thibaut a depuis rejoint le CRC au MINES ParisTech pour poursuivre en thèse de doctorat sur le sujet de l’accident de Deepwater Horizon.